Les 10 règles d’or de la visualisation de données

Règle 1: Garder ça simple!!

C’est LE conseil le plus important! On se concentre sur un seul message (donc un seul graphique la plupart du temps) et on travaille à rendre le message le plus clair possible.

Règle 2: On s’assure de comprendre le contexte

On ne peu pas travailler à l’aveugle ici, c’est important de comprendre ce que représente les valeurs avec lesquelles on travaille et leur contexte. Est-ce que les unités sont bonnes? Est-ce que la période représentée fait du sens avec notre message?

Règle 3: On met par écrit un objectif clair

Dans quel but est-ce qu’on traite et visualise ces données? À quelle question doit-on répondre? Il faut garder notre objectif en tête tout au long du processus.

Règle 4: Prendre le temps de faire un premier essai… et de recommencer si nécessaire!

Une fois qu’on a compris les données et qu’on a une idée de ce qu’on veut monter comme visuel pour répondre à notre objectif, on fait un premier brouillon. Si c’est concluent, on raffine. Si ce n’est pas tout à fait ça, on recommence…. le nombre de fois que ça prend pour y arriver.

Règle 5: On utilise intelligemment les couleurs

Ici trop c’est comme pas assez. Le mieux c’est de choisir une couleur accent pour mettre de l’avant le message qu’on veut passer et de mettre en retrait (gris, couleur plus pâle, etc) tous les éléments qui servent à comprendre le graphique.

Règle 6: Aucun encombrement!

Ici c’est la règle du minimalisme qui s’impose. Si un élément n’est pas directement nécessaire pour comprendre le message on l’enlève. Moins il y a d’élément et de distraction sur le graphique, plus notre audience se concentre sur le message.

Règle 7: Porter attention à l’alignement des éléments

On cherche à préparer un visuel qui est agréable et rapide à lire, donc on aligne à gauche tout ce qui peut l’être.

Règle 8: Y mettre du coeur!

Il n’y a pas de police de visualisation de données… Il y a des règles générales et des types de graphiques plus utilisés que d’autres, mais il faut sortir des sentiers battus et y mettre de notre personnalité. C’est généralement dans ce temps-là que qu’on réalise nos meilleurs visualisations.

Règle 9: Demander l’avis d’une autre personne

Le meilleur moyen de savoir si on a atteint notre objectif, c’est de demander à une personne qui ne connait rien du sujet traité de regarder notre travail et de nous dire ce qu’elle retient/comprend de notre graphique.

Règle 10: Have fun!

C’est important d’avoir du plaisir à créer et c’est possible de rendre agréable le traitement et la visualisation des données les plus complexes. Il suffit d’être passionnés par ce qu’on fait 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.