ADV26_TRANSCRIPT – Suivre les règles… ou pas!

TEASER: C’est bien de connaitre les règles de la visualisation de données et d’être capable de faire des visuels explicatifs parfaits… mais des fois on peut s’amuser un peu!

INTRODUCTION: Ici Johanie Fournier et bienvenue à un nouvel épisode d’Agriculture, Données et Visualisation. Le podcast où je vous apporte avec moi dans le processus de traitement et de visualisation de données pour apprendre à présenter vos propres données de la manière la plus efficace possible. Sans plus tarder, voici l’épisode de cette semaine.

Bonjour et bienvenue dans ce 26e épisode. J’espère que vous allez bien et que vous être prêt parce qu’aujourd’hui on a un sujet de la plus haute importance… on jase de la population d’écureuils de Central Park à New York… Je trouve ça ben drôle comme sujet pour faire de la visualisation de données, alors je me suis amusée un peu cette semaine à ne pas suivre les règles.

Les données de cette semaine proviennent de NYC Squirrel Census (et oui, y a des gens qui prennent le temps d’étudier en détail des populations d’écureuils… chacun sa passion!). Le lien pour les télécharger se trouve dans mon article de blogue au johaniefournier.com/tyt2019w44.

Donc, cette semaine on dispose d’une base de données qui nous informe sur les caractéristiques principales de la population d’écureuil de Central Park. On peut apprendre quels sont leur type d’activité préféré, s’ils sont indifférents ou pas à l’humain, s’ils préfèrent sortir l’avant-midi ou l’après-midi, le type de vocalise qu’ils utilisent le plus, les mouvements les plus fréquents qu’ils font avec leur queue, leur couleur et leur âge.

Alors, après avoir regardé ces données, je n’ai pas trouvé au premier coup d’oeil d’angle sérieux pour aborder le sujet et sélectionner une partie des données pour créer un visuel. Alors j’ai décidé de m’amuser un peu. Je me suis fixé comme objectif de créer un visuel informatif original qui présente toutes les caractéristiques présentées dans la base de données. Donc, je ne suis pas ici en mode explication ni en mode exploration de données, mais plutôt en mode présentation d’un visuel informatif. Pour moi, ça veut dire que je synthétise toutes les informations dans un visuel… qui pourrait ne pas être un graphique…

CHOIX DU TYPE DE VIZ: Donc, pour créer mon visuel informatif, j’ai quand même choisi d’y inclure un histogramme, parce que ben pourquoi pas et c’est une bonne opportunité de sortir des sentiers battus. Mon histogramme sert plus de support visuel que de graphique dans ce cas-ci…

PRÉSENTER LE GRAPHIQUE: Parce que j’ai identifié seulement une section de chacune des barres. Mon but était de créer une petite histoire avec les caractéristiques principales de chacune des catégories de données fournies. En lisant le texte, on arrive à former une petite histoire qui nous donne les activités ou caractéristiques principales de chaque ligne d’information. J’ai volontairement caché les autres catégories pour simplifier le visuel. Donc, en lisant le titre, le sous-titre et les informations inscrites sur les barres, on apprend que les Écureuils de New York passent majoritairement leur journée à cueilleur, sont des adultes gris, gazouillent, sont indifférents à l’homme, préfèrent se promener au sol, battent de la queue et sortent principalement l’après-midi.

ADD: Hey! tu travailles avec R et ça t’intéresse de voir le code que j’ai utilisé pour nettoyer et visualiser mes données? Va voir dans les notes de cet épisode, j’ai mis un lien vers l’article de blogue dans lequel tu pourras trouver tous les détails dont tu as besoin.

REVOIR LES RÈGLES D’OR DE LA DATAVIZ: Alors, est-ce que j’ai suivi toutes les règles de la visualisation de données pour créer ce visuel non… pas du tout… est-ce que je me suis amusé à créer quelque chose de plus original, ben oui!

Si on regarde les couleurs, premièrement il y a trop de couleur à mon gout, si l’on se rappelle que les couleurs sont l’élément esthétique le plus important pour attirer l’attention du lecteur. Mais il y a aussi les contrastes qui ne sont pas optimaux. Le fond vert forêt est trop foncé, donc le titre ressort moins bien. À la limite l’orangé et le beige, ça fonctionne bien même si l’orangé est assez saturé parce que le noir contraste quand même bien. Mais, ce n’est pas dans ce visuel que j’ai fait ma meilleure job pour utiliser à bon escient les couleurs pour attirer l’attention de l’auditoire. Mais pourquoi me direz-vous? En ben, parce que je ne voulais pas attirer l’attention sur rien en particulier. Mon but était de créer un visuel informatif original pas de mettre en évidence la conclusion d’un projet de recherche qui va changer le monde. Et pourquoi les couleurs si fond. et ben parce que le thème ici est les écureuils. Aussi simple que ça….J’ai juste utilisé des couleurs qui fonctionnent bien avec le thème de la semaine… parce que je me suis amusée avant tout cette semaine…

Ensuite, l’histogramme n’est pas utilisé à son plein potentiel parce que toutes les valeurs des barres ne sont pas identifiées. En fait, je ne voulais pas utiliser ici l’histogramme dans sa manière traditionnelle, je l’utilise plus comme un image pour soutenir mon texte…. Utiliser les barres dans ce cas-ci â vient seulement soutenir le pourcentage que j’ai indiqué…. c’est un élément visuel qui vient aider notre cerveau à assimiler l’information… et c’est tout….J’ai aussi volontairement mis les pourcentages à gauche au lieu de les positionner sur la partie la plus à droite des barres et j’ai volontairement utilisé beaucoup de texte et aucune étiquette de l’axe des y… tout ça n’est volontaire même si ça ne fait pas partie des règles d’or traditionnel de la visualisation de données. Utiliser les pourcentages et le texte dans cet ordre, à mon avis permet au lecteur de mieux lire l’information que j’ai présentée.

J’ai aussi volontairement laissé l’ordre des barres présenté sur l’axe des y désordonné. Mon but ici était de ne pas mettre l’emphase ou de démonter qu’un élément est plus important qu’un autre…. Je veux que le lecteur lise toute l’information présentée sans en retirer la conclusion qu’un élément est plus important qu’un autre parce qu’il n’y a pas d’ordre d’importance, ce sont tous des caractéristiques décrivent les écureuils et sont d’importance égale.

Alors, pourquoi ne pas avoir suivi toutes ces règles, tout simplement pour s’amuser . La visualisation de donnée, c’est un domaine très sérieux. Dans lequel notre travail peut avoir beaucoup d’impact. Et c’est parfait, ça en prend des gens qui aiment décortiquer des données complexes et mettre des conclusions cruciales en évidence pour que d’autres personnes prennent des actions. Mais, la visualisation de données je pense que c’est un juste équilibre entre la science et l’art. Et fondamentalement, il faut aimer ça et surtout il faut s’amuser à le faire. Donc oui, ça en prend des semaines où notre visuel ne respecte pas du tout les règles, mais où on est fier de s’être amusé avec le texte et les couleurs pour répondre à notre objectif.

En terminant, je pense que c’est bien de connaitre et de respecter les grandes règles de la visualisation de données. Si c’est la première fois que vous m’écoutez ben, bienvenue et merci d’être là… comme vous ne devez pas trop savoir de quoi je parle avec mes fameuses règles, je vous invite à revoir les épisodes que j’ai créés dans la dernière année. Dans chacun des épisodes vous pourrez avoir une idée de ce que je veux dire, mais si vous chercher quelque chose de plus concret, je vous invite à aller écouter l’épisode 5 qui va vous renseigner sur les erreurs à éviter, l’épisode 12 présente ce qu’il ne faut pas faire en visualisation de données, l’épisode 16 va vous permettre de comprendre comment on peut ordonné et aligné l’information dans un visuel. Je vais mettre tous les liens dans les notes de cet épisode et aussi mettre un lien vers le petit guide gratuit que j’ai crée qui reprend les 10 règles d’or de la visualisation de données. Avec ça vous avez tout ce qu’il faut pour bien vous amuser!

CONCLUSION: Voilà, ça fait le tour de ce que je voulais présenter aujourd’hui. Si jamais tu as des commentaires ou des questions, n’hésite pas à me contacter. Tu peux aller au johaniefournier.com/contact pour m’écrire directement ou aller dans la section commentaire de l’épisode pour poser tes questions, ça va me faire plaisir de te répondre. Alors, j’espère que cet épisode a été utile et que tu as appris quelque chose, merci de m’avoir écouté et on se dit à la semaine prochaine!
Quelques liens utiles:



Publicités

Une réflexion sur “ADV26_TRANSCRIPT – Suivre les règles… ou pas!

  1. Pingback: ADV26 - Suivre les règles… ou pas! | Johanie Fournier, agr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.