ADV56 – Quand le contexte est plus important que les données

Connais-tu la loi de Liebig?

Ce n’est pas une question piège je t’assure! Moi aussi, la première fois que j’ai vu ce nom-là, j’étais complètement embêtée!

Et si je te dis la loi du minimum? Ah, là ça a plus de sens n’est-ce pas? Pour moi aussi…

La loi du minimum, on l’apprend à l’école avec le petit dessin d’un baril fait avec des planches de différentes longueurs. Le baril ne peut pas contenir plus d’eau que l’équivalent de la hauteur de la planche la plus courte.

La loi de Liebig c’est en fait la loi du minimum appliqué au monde végétal. Essentiellement, cette loi nous dit que la croissance d’une plante est limitée par l’élément assimilable dont la concentration dans le milieu est la plus faible.

C’est le cas pour le sujet d’aujourd’hui: la matière organique.

Cette semaine, je me suis retrouvé à créer un graphique pour lequel le contexte est plus important que les données elles-mêmes. En d’autres mots, les données n’ont pas de signification valide si elles ne sont pas interprétées à l’intérieur de leur contexte.

Quelques liens utiles:

  • Pour écouter l’épisode: ici
  • Pour visionner l’épisode: ici
  • L’article de blogue en lien avec cet épisode: blogue
  • Me contacter: contact

P.S. Tu as écouté l’épisode et tu sais maintenant pourquoi j’ai fait ces choix pour créer ma viz, mais ça t’a laissé sur ta faim… Tu aimerais savoir COMMENT je m’y suis prise pour réfléchir le tout et arriver à mon produit final. Viens voir le Mentotat Le Process pour voir si ça pourrait être pour toi…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.