Disponibilité de l’azote dans le sol et matière organique

Agri Réseau a publié récemment un texte de Gilles Tremblay qui met en lumière la relation entre la matière organique et la disponibilité de l’azote dans le sol pour favoriser le rendement des cultures.

La matière organique est un élément qui occupe un rôle central dans plusieurs mécanismes essentiels dans les sols agricoles. Il faut considérer le sol comme un milieu vivant et non pas comme un milieu inerte dans lequel il ne suffit pas seulement d’ajouter des intrants pour garantir un bon rendement.

L’azote est généralement l’élément fertilisant qui limite le plus les rendements des cultures. Cet élément est intimement lié à la matière organique des sols.

Donc, est-ce que contenu en matière organique des sols est un bon indicateur de la fertilité des sols et du rendement des cultures?

La réponse n’est pas si simple et les résultats des différentes études sur le sujet diffèrent.

Un sol peut être bien pourvu en matière organique, mais peut tout de même être soumis à d’autres contraintes qui limitent la croissance optimale des plantes.

La loi de Liebig s’impose alors. Cette loi est celle qui conditionne la croissance normale des plantes au facteur le plus limitant d’un système vivant. Le facteur limitatif peut être le pH, le manque d’eau ou d’air (compaction), la présence de pestes (mauvaises herbes, insectes ou maladies) ou d’autres stress (température, lumière, etc.).

J’ai choisi une des études présentée par M. Tremblay pour créer un visuel qui vient mettre l’emphase sur cette conclusion.

L’étude en question présentait ces résultats dans plusieurs tableaux et graphiques. Par contre, il n’y avait aucun visuel qui présentait clairement la conclusion que je cherche.

J’ai donc choisi d’extraire un bout de la conclusion de l’étude en question: 

Ce qui fonctionne avec ce visuel:

  • Ce n’est pas un visuel cette semaine, mais un extrait du texte de l’étude en question, donc je n’ai pas vraiment de commentaire à partager.



Ce qui peut être amélioré:

  • La transmission du message: ça dépend de sur quelle partie de l’étude en question on focus…



Ce que j’ai fait:

  • Je me suis fixé comme objectif d’utiliser les données présenter dans l’étude pour créer un visuel qui vient mettre en évidence la conclusion présenter dans le texte de M. Tremblay.
  • Voici ce que ça donne:





Alors, tu veux en savoir plus sur ma démarche? Abonne-toi à mon infolettre pour savoir quand est-ce que le prochain épisode de podcast sera disponible. J’y expliquerai toute la réflexion et les concepts de data visualisation qui ont menés à la création de cette viz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.