Mélange de culture de couverture, Partie 2


À mon avis, il y a un certain intérêt à pousser plus loin les informations présentées. À partir du moment où l’on est conscient des avantages des cultures de couvertures et que l’on comprend que le nombre d’espèces ajouté au mélange influence les résultats, la prochaine question que je me pose est qu’est-ce que je dois mettre dans mon mélange pour que les avantages soient optimaux.

Pour présenter ce que j’ai en tête, je veux respecter la structure narrative d’une histoire de manière à créer un discours intéressant pour le lecteur. Je vais donc créer 3 visuels qui vont présenter les éléments de mon histoire.

La semaine passée, j’ai présenté la première partie de mon histoire, soit la situation initiale et l’élément déclencheur. Cette semaine, je présente le noeud ou le problème.

Pour y arriver, je vais utiliser les résultats présentés dans l’étude de Finney et al., 2016.

Voici ces résultats:



Ce qui fonctionne avec ce visuel:

  • Titre présent et explicatif
  • Beaucoup de résultats sont présentés
  • l’alignement des éléments dans le tableau facilite la compréhension
  • Légende présente au bas du tableau pour permettre l’interprétation de la composition des mélanges.
  • Peu et bonne utilisation de couleurs



Ce qui peut être amélioré:

  • Bien que les tableaux permettent de présenter beaucoup d’information, la conclusion à retenir n’est pas mise en évidence.



Ce que j’ai fait:

  • Mon objectif est de créer 3 graphiques qui vont composer une histoire pour répondre à la question:
  • De quoi doit être composé un mélange de culture de couverture?
  • Cette semaine, je présente la deuxième partie soit le noeud (le problème) de mon histoire.
  • Voici ce que ça donne:





Alors, tu veux en savoir plus sur ma démarche? Abonne-toi à mon infolettre pour savoir quand est-ce que le prochain épisode de podcast sera disponible. J’y expliquerai toute la réflexion et les concepts de data visualisation qui ont menés à la création de cette viz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.