2 eBooks: Principes de visualisation de données – comment choisir et améliorer ses graphiques

$30.00

Comment choisir ses graphiques:

Ce guide expose les manières les plus courantes de présenter les données. Chaque type de graphique qu’on y trouve est accompagné d’une courte description, d’un exemple neutre et d’un contexte d’utilisation. Une charte visuelle est fournie à titre d’aide-mémoire. On peut donc déterminer le type de graphique qui correspond le mieux aux données à présenter à partir de la charte visuelle et consulter la section correspondant au type de graphique sélectionné pour obtenir plus de détails.

Au total, c’est 34 pages d’explications et 26 visuels qui présentent de manière simple et claire les principaux types de graphiques pour présenter des données. À la suite de la lecture de ce eBook, tu auras en main une liste précise des types de graphiques qui existent ainsi que leur contexte d’utilisation pour pouvoir être confiant dans tes prochains choix de visuels pour présenter ton travail.

Comment améliorer ses graphiques:

Ce eBook explique les points principaux à travailler pour améliorer vos visualisations.  Les concepts d’encombrement, de manque d’ordre et d’éléments permettant d’attirer l’attention sont présentés à travers des exemples concrets. Au total, c’est 58 pages d’explications et 23 visuels qui présentent de manière simple et claire les principaux éléments à savoir pour améliorer ses graphiques. À la suite de la lecture de ce eBook, vous aurez en main une liste précise d’éléments à travailler dès maintenant pour améliorer votre prochain graphique. Tous les conseils présentés dans ce eBook sont applicables à tout type de visuels, peu importe dans quels logiciels ils ont été créés.

Catégorie :

Description

Après avoir bien nettoyé, préparé et analysé les données, vient le temps de préparer les visuels qui serviront à présenter les résultats. Pour savoir bien choisir le type de graphique à utiliser, on doit connaitre chacun d’eux.

Il existe plusieurs types de graphiques parmi lesquels choisir quand il s’agit de présenter des données. Certains sont plus fréquemment utilisés que d’autres et ont donc l’avantage d’être rapidement compris. En fait, si l’auditoire n’a pas à se poser de questions pour comprendre le type de graphique choisi pour présenter les données, on a plus de chance de capter son attention et par le fait même de mieux faire passer le message. Ce guide présente les types de graphiques les plus couramment utilisés et les mieux compris. Il n’est pas nécessaire de maitriser tous les types de graphiques présentés ici. La majorité du temps, on peut créer d’excellentes visualisations à partir de seulement quelques types de graphiques.

Ce guide expose les manières les plus courantes de présenter les données. Chaque type de graphique qu’on y trouve est accompagné d’une courte description, d’un exemple neutre et d’un contexte d’utilisation. Une charte visuelle est fournie à titre d’aide-mémoire. On peut donc déterminer le type de graphique qui correspond le mieux aux données à présenter à partir de la charte visuelle et consulter la section correspondant au type de graphique sélectionné pour obtenir plus de détails.

Une fois que le type de graphique qui sera utilisé pour présenter nos données est identifié, il est essentiel de s’attarder à tous les éléments à modifier sur les modèles de base fournis par les logiciels de création de graphiques pour améliorer nos visualisations. Peu importe de logiciel utilisé, il y a toujours des points qui doivent être considérés pour améliorer la qualité du visuel et faire en sorte qu’il atteigne son but principal : faire passer le message à l’auditoire.

Tout au long de ce processus d’amélioration, c’est important de garder en tête ce message principal, l’élément important que l’on veut que notre lecteur retienne, car c’est autour de cet élément que l’on va bâtir les différents éléments qui vont constituer notre visualisation. Règle générale, on doit s’assurer que le visuel n’est pas trop chargé en gérant l’encombrement du contenu, afin de ne pas créer une charge cognitive trop importante au lecteur. On doit aussi concentrer l’attention de notre lecteur sur le ou les points importants du visuel en utilisant notamment les couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.